Interventions

L’ergothérapeute intervient auprès de personnes de tout âge au sein des lieux de vie de la personne (domicile, école, lieu de travail ou institution).

Afin d’accompagner au mieux le maintien ou le développement de la participation occupationnelle, l’ergothérapeute procède à un bilan qui prend en compte l’intégralité de la personne (ses facteurs personnels, familiaux, environnementaux, ses habitudes de vie, ses activités productives, ses loisirs…). Suite à ce bilan, il pose alors un diagnostic ergothérapique et définit des objectifs thérapeutiques et des axes d’intervention :

  • La rééducation : des habiletés motrices, opératoires et d’interaction afin de favoriser la participation et l’engagement de la personne dans ses occupations quotidiennes en utilisant différentes méthodes, approches (modèle Co-op, méthode ETIgem, programme COTID …)
  • L’adaptation : de supports pédagogiques (supports d’écriture, outils scolaires…), professionnels et de vie quotidienne
  • Les mises en situation écologique et situationnelles : afin d’améliorer le rendement occupationnel dans les activités signifiantes et significatives
  • La réadaptation : mise en place d’aides techniques spécifiques et adaptés aux habiletés et habitudes de vie pour améliorer l’autonomie, l’indépendance et la participation sociale de la personne
  • Les préconisations : d’aménagements scolaires, d’aménagement de l’environnement
  • Le conseil : recommandations à l’environnement humain (proche, équipe éducative, aidants professionnels…)

Voici quelques exemples de motifs de consultation auprès des :


Enfants


Pour des enfants présentant des :

  • Troubles des apprentissages (dyspraxie, dysgraphie, dyslexie, dyscalculie…)
  • Troubles du Spectre Autistique (TSA)
  • Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)
  • Troubles dysexécutifs
  • Troubles sensoriels
  • Troubles neurologiques, neuromoteurs ou traumatiques
  • Difficultés au niveau de l’écriture
  • Difficultés dans les apprentissages scolaires et préscolaires
  • Retard d’acquisition dans les actes de la vie quotidienne
  • Comportement atypique dans les activités de jeu et/ou dans les interactions sociales
  • Retard de développement moteur (contrôle gestuel, préhensions fines, coordination)

Afin :

  • D’améliorer l’autonomie dans les activités de la vie quotidienne et scolaire
  • D’aider l’enfant à développer ses habiletés motrices, sensorielles, cognitives et d’interaction
  • D’aménagement un environnement adapté afin de favoriser l’autonomie

Infographies illustrant l’intervention en pédiatrie :
Infographie réalisée par Cloé GRNGR https://www.facebook.com/Infosergotherapie
Infographie réalisée par Cloé GRNGR https://www.facebook.com/Infosergotherapie

Adolescents


Pour des adolescents présentant des :

  • Troubles des apprentissages (dyspraxie, dysgraphie, dyslexie, dyscalculie…)
  • Troubles du Spectre Autistique (TSA)
  • Troubles de l’attention avec ou sans hyperactivité (TDA/H)
  • Troubles dysexécutifs
  • Troubles sensoriels
  • Troubles neurologiques, neuromoteurs ou traumatiques

Afin :

  • D’améliorer la participation dans les activités de la vie quotidienne et scolaire, dans les loisirs…
  • De compenser des difficultés graphiques (ordinateur, dictée vocale, scanner..)
  • D’accompagner dans la construction du projet de vie (études, emploi, prise des transports…)

Adultes et Personnes agées


Pour des personnes présentant une :

  • Perte d’autonomie et/ou d’indépendance
  • Pathologie neurologique
  • Pathologie du vieillissement
  • Pathologie rhumatologique
  • Pathologie traumatologique
  • Pathologie dégénérative
  • Pathologie psychiatrique

En proposant diverses interventions :

  • Aménagements de l’environnement matériel (domicile, travail…)
  • Conseils et préconisation d’aides techniques (fauteuils roulants, aides à la toilette, au repas…) et humaines
  • Conseil en positionnement
  • Prévention des risques (TMS, trophiques et cutanées, chute…)
  • Amélioration de l’autonomie dans les activités de la vie quotidienne, les activités productives (travail, associatif…), dans les loisirs…
  • Rééducation fonctionnelle pour maintenir ou améliorer les habiletés motrices, opératoires et d’interaction
  • Accompagnement au réengagement dans les activités signifiantes afin d’améliorer la qualité de vie